Le crédit immobilier sur mesure

crédit professionnel

Le crédit professionnel est une forme de financement destinée aux PME et TPE. Il concerne plus particulièrement les artisans, commerçants, professions libérales (architecte, avocat…), professions médicales (infirmier, médecin…), agriculteurs, auto-entrepreneurs et associations. Leurs besoins se regroupent en trois catégories : équipement (achat de matériel, d’un bien automobile), immobilier (acquisition de locaux) et trésorerie (financement de stock, augmentation de capital).
 
Pour étudier un dossier de Création d’Entreprise:
Reprise d’une entreprise ou d’un crédit professionnel les banques s’appuient sur des critères essentiels:
Le prix d’achat doit être cohérent à la rentabilité de l’activité rachetée.
Les chiffres comptables (bilan, compte d’exploitation, etc. …) seront étudiés avec minutie.
Un apport minimum couvrant au mois les frais d’acquisition et de garantie est un atout pour obtenir un accord de crédit.
Une bonne préparation du dossier est donc primordiale pour démontrer votre professionnalisme au travers une présentation claire de votre dossier avec votre curriculum vitae, votre prévisionnel afin d’argumenter votre projet.
Les objets de financement sont divers, les plus fréquents sont:
> – Le rachat de clientèle ou de fond de commerce
> – Le rachat de Parts sociales.
> – Le financement de matériel.
> – L’acquisition ou la construction de locaux commerciaux, bureau ou entrepôt.
> – Financement de travaux
> – Refinancement de crédit professionnel en cours
> – Crédit-bail
> – Financement de projet de franchise
Les garanties exigées par les Banques sont différentes selon l’objet 
du financement et peuvent être cumulatives:
> – Privilège de prêteur de denier
> – Hypothèque
> – Nantissement de fonds de commerce
< – Caution personnelle des associés
> – Nantissement de parts sociales
> – Assurance décès – invalidité
Les pièces à fournir pour étudier votre projet sont:
> – Pièces d’identité.
> – Dernières déclarations (Imposition IR, revenu foncier, ISF, ….).
> – Justificatif de l’apport.
> – Compromis de vente, Bail locatif….
> – 3 derniers relevés de compte
> – Dernier bilan
> – Prévisionnel.